Le mobilier normand ne se présente plus. En effet qui n’a pas en tête cette fameuse et imposante armoire sculptée admirée tant de fois dans de nombreux livres qui la mettent en exergue ? Pourtant peu de recherches ont été effectuées jusqu’à ce jour !.Parfois l’une d’entre elles interpelle, capte le regard parmi toutes celles devant lesquelles il faut s’émerveiller, il semblerait que nous la reconnaissons sans savoir qui elle est vraiment.

 Ces quinze dernières années pendant lesquelles j’ai sillonné les allées des salons d’antiquités, interrogé les quelques antiquaires spécialisés, sondé les collectionneurs avertis et effectué de nombreuses recherches personnelles, m’ont permis de recueillir bon nombre de photographies et d’informations au sujet des meubles normands si passionnants. Néanmoins il m’en manque encore trop.

 Ainsi je n’ai pas (ou trop peu) de témoignage sur le mobilier de Valognes du XVIIIème siècle, celui de Carentan du XVIIIème et du XIXème , Villers-Bocage et sa proche région, Falaise, Briouze, Sées, Alençon, L’Aigle, Criquetot-l’Esneval, Saint-Valéry-en-Caux, Le Tréport, Bernay et Pont-Audemer dont il y aurait plusieurs types, Gournay-en-Bray et Bellême. Par conséquent si vous habitez ou êtes originaires de ces villes ou villages et/ou si vous possédez des renseignements ou du mobilier (buffets, armoires, horloges,commodes, etc…),  n’hésitez pas à me contacter car celui-ci peut parfaire mes recherches.

 Il en est de même pour certains centres qui ont fabriqué un type de meuble plus particulier, plus précis. Il s’agit de Balleroy, Parville, Ezy-sur-Eure, Héricourt-en-Caux, Thiétreville, Valmont et Vimoutiers dont je demeure sans aucun renseignement.



 Puis il y a ceux de toute la Normandie qui compléteraient mes connaissances, en particulier les spécimens qui sont datés et/ou signés. Car d’autres soulèvent encore des questions et exigent des confirmations quant à leur origine exacte, soit parce que j’ai des témoignages contradictoires, soit parce que les éléments en ma possession sont trop imprécis à mon point de vue.










Ainsi peut-être reconnaîtriez-vous les pièces représentées sur les photographies qui suivent, cet appel essentiel auquel j’attends vos réponses et vos témoignages avec une attention très vive ? C’est pourquoi je vous remercie d’avance de m’aider à compléter cette enquête qui aboutira, je l’espère, à une publication capitale pour cet exceptionnel patrimoine de la Normandie.

Buffet de la Seine-Maritime

Je recherche actuellement des meubles de type Saint-lois datés ou marqués, ainsi que des armoires saint-loise à bouquets.

Armoire Normande

de la Seine-Maritime

Commode bonnetière du pays de caux

A noter:

L’absence de réserve dans les traverses

Le chantournement des traverses

La feuille recouvrant le pied

Garniture laiton


A noter

Époque XVIII eme

Garniture fer

A noter:

L’absence d’échancrure dans le haut des portes (sous le bouquet)

Armoire Normande

Un autre exemplaire se trouve dans la revue bien connue de ‘la vie à la campagne ‘ du 15 dec 1920

 A noter l’absence de moulure sur  l’entourage des portes et la symétrie des panneaux de portes.

Armoire du Calvados

A Noter: le perlé qui longe la moulure de la traverse basse.

Le gros raie de cœur qui entoure les portes.

Armoire Normande du pays de caux

La section des pieds(75X80)

La sculpture en fort relief

L’absence de réserve dans les traverses.

Armoire Normande

Importante armoire, à noter la symétrie du mouvement des traverses.

Armoire normande de la Seine-Maritime

Garniture fer

Armoire Normande du pays de Caux.

A noter: l’important pied à double volute, la sculpture du bouquet plus fine mais moins en relief que le centre Fécampois

Armoire Normande de L’Orne

Garniture fer

Certaines de ces armoires sont datées.

Époque XIXème


Buffet Normand de L’Eure

Buffet de la région de La Ferrière sur Risles caractérisé par de la sculpture en creux (d’autres disent gravure)

Certains de ces meubles sont datés.

Buffet deux-corps du pays de caux

A noter le chantournement des traverses des portes.

Franck Hervy www.lemobiliernormand.fr 2009-2013 Copie des photos interdite MAIL

Si vous reconnaissez l’origine (villes, ou villages) des meubles présentés ci-dessus, je vous remercie de me contacter.